Meggie Schneider - Douze Dîners

Partager une table dans l'espace public

Douze dîners dans douze endroits avec douze thèmes différents à Paris,
jusqu'aux portes de la ville et de sa périphérie.
Des localités limitrophes, des lieux aux lisières pleines de sens,
où les concepts de délimitation et de marginalisation intercommuniquent.
Chaque dîner sera mis en scène dans l'espace public,
sorti de son contexte initial, de ses quatre murs habituels.



Douze Dîners - 06 / 29 - 09 – 2011 / 18h – 21h
en collaboration avec Stefan Shankland, Atelier / TRANS305
12 personnes
s'intéressant à l'espace urbain, ses structures mais aussi à ses composantes
et son propre processus de gestation
réunies sur la terrasse de l'Atelier / TRANS305
prêtes à échanger leurs points de vue, prêtes à se rencontrer et à s'enrichir
 
>> télécharger le document d'invitation
 
Douze Dîners - 07 / 30 - 09 – 2011 / 12h – 13h
en collaboration avec Stefan Shankland, Atelier / TRANS305
12 personnes
12 ouvriers réunis sur la terrasse de l'Atelier / TRANS305
prêts à échanger leurs points de vue, prêts à se rencontrer et à s'enrichir
 
>> télécharger le document d'invitation


Espaces privés / Intimité publique
Je souhaite mettre en question l'esprit de vivre ensemble, le soi et l'autre comme un monde possible.
Réfléchir aux frontières, les briser, les redessiner, les questionner ; faire l'expérience de ressentir
et apprécier leur caractère double, à la fois protecteur et restrictif ; libérer, placer dans un autre
contexte le point d'intersection entre le privé et le public.
Faire exister la performativité, élucider et s'approprier le résultat même, partager, échanger,
dialoguer. Entrevoir le monde comme un tout, créer des brèches et laisser naître l'effervescence
autour d'une table et de douze livres qui ne demandent qu'à s'épanouir et s'enrichir.

 

Mise en scène
1 table, 12 chaises, 12 assiettes, 12 verres et 12 couverts, 12 livres vides, des accessoires trouvés sur les marchés aux puces et dans la rue, 1 grande marmite de soupe, du pain, des fruits, de l'eau et du vin.

La table est située sur la terrasse de l'Atelier TRANS305, dans un chantier, Ivry-sur-Seine
Sur chaque assiette se trouve un livre vide, qui est pensé comme un palimpseste auquel chaque participant apportera sa contribution pendant le dîner. Les invités sont dès lors partie prenante de l'installation. Chaque personne autour de la table sera priée de raconter une anecdote personnelle, empruntée à un moment précis de sa vie passée ou à l'instant présent, qui sera perçue ou ressentie comme une véritable possibilité d'ouverture vers l'autre.





>> En savoir plus
 
Établie à Berlin, Meggie Schneider est une artiste dont le travail s'articule autour du cinémaet de ses conventions. Par l'exploration des frontières entre le privé et le public, elle aspire à provoquer des rencontres intersubjectives capables de faire naître un contenu composé collectivementet d'élargir nos perceptions. Ses recherches l'amènent ainsi à se positionner aux antipodesde la consommation individuelle.

Meggie Schneider étudie l'esthétique du quotidien et son architecture. Elle s'empare de fragments de la vie quotidienne qu␣elle fait sortir de leur contexte habituel pour ensuite les replacer dans un cadre nouveau prenant la forme d'installations immédiatement habitables. Ces lieux de vie quotidiens à la fois communs et familiers ouvrent la voie à des réflexions et des souvenirs tangibles ; le foyer, l'habitat, les modes de vie familiaux et culturels sont remis en question et se mesurent à l'instant présent. Discours et réflexions toutes neuves peuvent alors éclore. Une plate-forme est créée pour échanger des connaissances, des informations, mais aussi l'histoire et les expériences de chacun.

www.meggieschneider.com
m@meggieschneider.com


Copyright textes et photos (sauf mention) Stefan Shankland - tous droits reservés
Réalisation du site internet : Tawan Arun, graphiste