ENSAA Annecy / Workshop de l'Ephémère #3



 Du 4 au 7 avril 2011, les étudiants de troisème année "Design et Espace" de l'Ecole Supérieure d'Art de l'Agglomération d'Annecy ont participé au "Workshop de l'Ephémère : Création d'un Mininistère du Monde en Mutation, sous la direction de Silvana Segapeli, en collaboration avec Stefan Shankland.

Le Ministère du Monde en Mutation, répond a plusieurs critères :

  1. activer une transformation
  2. être étalon
  3. avoir une identité visuelle

 Quatre propositions ont été développées :

1/ Distributeur de mutation

C’est à partir d’une liste de mots développée autour du terme « mutation », qu’une première proposition c’est construite. Après avoir été  classifiée, divisée et regroupée, cette liste à fait ressortir plusieurs catégories. Ces catégories ont été illustrées par des photos. Des lieux ont ensuite été trouvés pour accueillir des actions.

Croissance / Germination / Bourgeonnement / Pousse / Envahissement / Ramification Développement / Foisonnement

Lieu : abris bus

Forme : classique

Action :   cette annexe du ministère accueillera un distributeur (se qu’il contient n’est pas connu). Les personnes se trouvant dans l’arrêt de bus pourront l’actionner durant leur attente. Ils se retrouveront alors avec une poignée de graine qu’ils jetteront ou qu’ils garderont. Ainsi les graines jetées envahiront l’espace de l’abribus et se rependront au grès du vent, du trafic…  



Soustraction, Ajout, Elévation, Abaissement, Agrandissement, Activation, Imbrication, Modulation, Assemblage, Division, Conversion, Fusion

Lieu : esplanade, place / Forme : container /  Action : installation d’un distributeur gratuit de lego géants. Les passants pourront ainsi créer leur propre module, mobiliers, jeux…



Idéalisation / Embellissement / Restauration / Renouvellement / Renaissance / Recyclage / Amélioration

Lieu : mur, façade… / Forme : distributeur de type bonbon / Action : distributeur d’objets naturels et colorant pour investir ces lieux.



Ephémère / Chantier  / Temporaire / Expérimentation / Evènement

Lieu : lieu en transformation, évolution type chantier, paysager / Forme : photomaton / Action : le photomaton photographie le lieu à intervalle régulier de manière à garder une trace de ça transformation.



Détérioration / Vieillissement / Exclusion / Ecoulement

Lieu : local à poubelle / Forme : composte / Action : le distributeur propose à chacun de venir déposer ces déchets organiques contre un peu de terreau.   

 

2/ La villa des artistes, bureaux à louer.



« C’est une villa. Une villa pour les artistes, en plus elle est à louer, en plus elle ne ressemble même pas à une villa. Pas de colonnades, juste une façade plate affrontant la rue.

Ah si ! Je vois des bas reliefs. Mais bon, ce ne sont que des dalles de pierre mises en avant à l’aide d’un jeu de couleur.

Et les fenêtres des chambres de bonnes sur le toit ! Vraiment pas classe tout ça… A louer ? Mais qui voudrait louer un espace à la publicité mensongère, quoi qu’après tout il y aura bien quelques cons qui tomberont dans le panneau, non ? Mais je me dis que cet espace est destiné à une utilisation éphémère, les personnes attachent peu d’importance à ce qui ne dure pas. Aujourd’hui rien ne dure, tout est jetable. Alors pourquoi pas un lieu jetable ? Mais cette villa est a louer c’est ça ? Elle n’a pas été construite pour ça au départ… hum recyclage, voilà le terme que je cherchais, oui je trouve qu’il est plus approprié pour sa nouvelle fonction. En plus c’est la tendance du moment, réutiliser le vieux pour en faire du neuf, on recycle tout ! Même les noms tu vois ? « Villa des artistes » ! Ce n’est vraiment pas une villa alors ceux qui ont baptisé ce lieu sont bêtes, soit ils ont voulu jouer à l’ironie pour dire aux futurs locataires « ah ! Mais en fait c’est pas ça !» , soit, ils ont recycler ce mot. Eh bien j’ai envi de tout recycler, à commencer par l’espace en lui même, je veux une grande ouverture, un patio ! Je veux que les gens n’hésitent plus devant ces grilles en fer forgé noir, c’est agréable à l’œil certes, mais ça ne sert à rien. Je veux permettre aux gens, à tous les gens qui s’arrêteraient, l’acquisition d’une propriété éphémère. Ce ne serait pas qu’un sol entouré de mur, mais peut être un arbre, de la terre, une portion de trottoir. Je vois venir la question oui, quelle mesure donnerait on à cette temporalité ? Eh bien j’ai envi de répondre toutes. Par un marquage éphémère soumis aux aléas de la ville, des autres personnes mais aussi de la nature. Comme une craie par exemple ? Oui je pense que ça pourrait être intéressant, on délimite la zone, on la colorie, en blanc ou en couleur, tout serait à disposition. Mais quoi d’autre comme action ? Des idées ? Eh bien je ne sais pas, peut être, mais ce qui est sur c’est que demain ou dans une heure c’est que j’aurai changé d’avis, cette proposition ne me satisfera plus. »

 

3/ Fenêtre sur ville en mutation

Ce dispositif proposé par le ministère du monde en mutation est mis en place à certain moment pendant une certaine durée devant les espaces en transformation. Il s’agirait d’un nouveau repère dans la ville autonome, qui participerait à l’identité visuel du ministère et rentrerait dans le code urbain. Ce filtre de couleur ou cadre, cerne l’espace en mutation pendant la durée de la transformation et en propose un regard différent. La taille et la durée dépendent du lieu et de la transformation. Les habitant de la ville s’habituent à ce disposition et se l’approprient pour observer leur cartier.  


Copyright textes et photos (sauf mention) Stefan Shankland - tous droits reservés
Réalisation du site internet : Tawan Arun, graphiste