ENSA Paris-Malaquais / Visitations - semaine intensive



07-11 février 2011

Le temps d'une semaine intensive, il est proposé aux étudiants d'investir ce lieu et de profiter le l'Atelier / TRANS305 pour explorer un "temps en mouvement".

La semaine intensive se développe en trois temps :

 

1. Réflexion sur les interventions artistiques dans la ville

L'Atelier / TRANS305 sert de pardigme pour une mise en perspective des interventions artistiquesdans la ville : oeuvre, espace vécu, atelier, observatoire. De la propositionsoumise aux politiques au partenariat avec les équipes de constructions chargées du chantier, de la constitution de l'équipe à la réalisation de l'oeuvre, Stefan Shankland exposera sa démarche ainsi que la naissance de ce projet et les évolutions envisagées.

 

2. Analyse critique du lieu TRANS305

Les étudiants mèneront ensuite une analyse critique du lieu-même. L'analyse se fait à travers des déambulations sur le terrain, des prises de vue, des entretiens avec des habitants, passants, ouvriers. Sont utilisés les outils suivants : photos, dessins, collages, textes. Cette analyse est le moyen d'expression des potentiels, des dangers, des défauts de cette proposition artistique. Elle a pour objectif la compréhension des enjeux et des problématiques différentes des disciplines architecturales et artistiques, mais des possibilités de collaborations de chacune d'entre elles.

Derrière les mots ou les situations évoquées, il y a matière à interprétation. L'architecte est le récepteur de messages et d'images qu'il doit interpréter en espace. Cette phase d'interprétation sera alors travaillée dans le but de constituer une matière tangible pour proposer de nouvelles situations spatiales et de nouveaux usages.
    

 

3. Concevoir et réaliser une proposition d'usage par rapport à ce lieu

Après l'exploration et la mise en perspective critique du lieu, les étudiants développeront pendant la troisième partie du workshop une proposition d'usage pour le lieu.

Plusieurs questions se posent : Comment le fait d'être au milieu d'un chantier, influence une pratique artistique et architecturale ? Qu'est-ce que ce type de structure - une installation éphémère et expérimentale qui acoompagne un chantier - rend possible ? Quel type de projet architectural peut-être engendré ? Quel usage pour ce lieu d'observation ? Que propose-t-on comme situation ? Quel décalage de situation engendrons-nous ?

Le but de l'exercice est de concevoir et de réaliser des situations dans l'Atelier / TRANS305 qui invitent habitants, passagers et étudiants. Ces situations suscitent l'exploration des lieux.





>> voir carnet de chantier


Copyright textes et photos (sauf mention) Stefan Shankland - tous droits reservés
Réalisation du site internet : Tawan Arun, graphiste