Ateliers participatifs 2008

Workshop avec les étudiants du Master 2 Projets Culturels dans  l'Espace Public (Université Paris 1)

Sur proposition de l’équipe de TRANS305, les étudiants du Master Projets Culturels dans l’Espace Public (Université Paris I) ont été invités à travailler sur un programme de médiation pour le projet ATELIER305 qui vise à rendre effective la rencontre entre deux réalités urbaines se côtoyant aux portes de Paris : la ZAC du Plateau, un grand chantier de 8 hectares et le passage Hoche, un petit passage privatif fait de constructions hétéroclites datant du début du siècle dernier.


Dans un premier temps, les participants ont parcouru la ZAC du Plateau jusqu’ à découvrir l’ATELIER305 situé au 14 passage Hoche et les projets artistiques intégrés au chantier. ATELIER305 est un atelier à ciel ouvert, un observatoire de la ZAC en train de se faire, un lieu d’information, de rencontre et de diffusion. Il exploite le potentiel du 14 passage Hoche, un espace charnière entre le passé et l’avenir de ce territoire en mutation.


Inspirés par les potentiels offerts par le chantier urbain et le projet TRANS305, les étudiants ont alors élaboré un dispositif permettant de toucher différents publics et de développer une culture de la ville en mutation. D’octobre à décembre 2008, un travail d’investigation fut mené jusqu’à la conception de projets divers et variés (intervention auprès des usagers de la ligne de bus 183 ; appel à utopies ; dispositif de jeu pédagogique sur la planification urbaine ; dispositif de collecte de paroles ; programme de marches exploratoires), présentés et mis en perspectives lors d’une dernière séance au centre Saint Charles de l’Université.

Ateliers pédagogiques avec les écoles

La mise en place d’ateliers de pratique artistique et de découverte du chantier de la ZAC du Plateau auprès des établissements scolaires situés à proximité est l’une des orientations importantes du projet TRANS305.

Pour l’année scolaire 2007-2008, notre fil conducteur était de réfléchir à l’identité de ce territoire en devenir, en l’abordant de la manière suivante : comment était-il avant comment est-il maintenant et à quoi ressemblera t-il une fois les travaux achevés ? Ce travail de mémoire, d’analyse et de prospective a permis de faire aboutir le travail de dessin, d’archéologie et de collecte initié l’an passé.  


Les objectifs pour cette année : 

- Adopter une démarche scientifique d’observation, de collecte et d’archive 

- Passer par un travail d’écriture en lien et de collecte pour créer une archive sensible et évolutive du chantier   

- Avoir une réflexion plus globale sur ce qu’est un chantier, ses acteurs et ses enjeux.
 

Atelier, classe de CM1, Ecole Maurice Thorez
Atelier, classe de CE1, Ecole Anton Makarenko


Copyright textes et photos (sauf mention) Stefan Shankland - tous droits reservés
Réalisation du site internet : Tawan Arun, graphiste